La communauté sourde et malentendante face à la politique

Café-débat / Université d’Orléans / Master Métiers de l’Accompagnement Politique

Le mercredi 11 avril, l’association du Master MAP, les Métiers de l’Accompagnement Politique, a organisé au Bouillon, sur le campus de l’Université d’Orléans, une conférence autour de la thématique : La communauté sourde et malentendante face à la politique. Un panel composé de Monsieur Dominique Mimault, cadre comptable et représentant de l’association Diapasom ; Madame Sandrine Gadet, journaliste à France 3, pays de la Loire et Madame Alexandrine Leclerc, adjointe au Maire d’Orléans et présidente de la Commission du handicap.

Est-il possible d’embrasser une carrière en politique pour une personne sourde ? Les responsables politiques se soucient-ils réellement de la communauté sourde et malentendante ? Les Sous-titres dans les médias TV, les rôles des interprètes ? C’est la problématique autour de laquelle se sont tournées les interventions lors de cette conférence. L’objectif de cette rencontre selon les organisateurs, c’est de mettre les projecteurs sur cette couche de la population, souvent oubliée des politiques.

Dominique Mimault, est cadre comptable et responsable de gestion à l’association Diapasom, une association qui intervient auprès des personnes souffrantes d’un handicap visuel et auditif. Il a reçu, en décembre 2017, des mains du président François Hollande, les insignes de Chevalier de l’Ordre du Mérite pour son parcours professionnel et personnel exemplaire.

Né sourd, il a dû relever beaucoup de défis lorsqu’il a voulu faire des études supérieures. Pendant son intervention, il en a profité pour partager avec le public les difficultés rencontrées et les changements qu’il souhaiterait voir s’opérer dans la société. De ses années d’expériences et de luttes, il croit que les sourds peuvent intégrer la sphère politique parce qu’ils sont des citoyens comme tous les autres. Il déplore la négligence qui se fait lors des grands évènements politiques et culturels, où les messages ne sont pas toujours interprétés pour les malentendants. Selon lui, il y a un manque de circulation de l’information politique.

De son côté, l’adjointe au Maire d’Orléans, madame Alexandrine Leclerc, explique que la Mairie d‘Orléans est dans la sensibilisation et fait des efforts pour l’inclusion des personnes malentendantes. L’accessibilité des services publics pour tous est une priorité de la structure. C’est un travail de longue haleine qui avance à son rythme.

Pour Sandrine Gadet, journaliste, la communauté de malentendants est estimée à 5 millions en France. Elle manque un peu de visibilité mais elle est là. Il est nécessaire d’avoir des interprètes dans les institutions pour faciliter la communication entre les personnes malentendantes et les autres. Pour elle, le problème se place dans la construction de la société qui n’a pas tenu compte de cette couche de la population.

Les médias et l’accès à l’éducation

Les médias doivent ajuster leur programmation en incluant des émissions pour personnes malentendantes, mettre des sous-titres et des interprètes pour faciliter la circulation des informations. C’est un manque à la démocratie de savoir qu’il y a 5 millions de personnes qui n’ont pas un accès immédiat à l’information. Sur le plan de l’éducation, 4% de personnes sourdes accèdent à l’université. L’éducation est importante pour l’intégration et l’épanouissement de tous. Il faut rendre l’accès aux personnes malentendantes, car ils ont des capacités intellectuelles comme tout le monde. La langue des signes est une vraie langue, un vecteur d’information, mais elle est très peu enseignée.

Crédit photo : Noémie Roux

Un atelier en langue des signes a précédé la conférence

Cette conférence a fait suite à un atelier intitulé « histoire des signes », organisé dans la matinée. L’accent a été mis sur l’évolution de la communauté sourde et malentendante à travers les années. Les étudiants présents ont été heureux de s’immerger dans l’univers aussi riche qu’est  la langue des signes.

 

Soucaneau Gabriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *