Le purgatoire des Mag

Il y a quelques jours, je me décidais à ranger les étagères de la maison. Et devinez quoi…. sur la table basse du salon, la table de nuit et dans mon bureau bien sûr, une foultitude de journaux, de magazines et de documents glanés ici et là.

Pourtant, bien conscient de la surabondance des publications papier, je n’avais pris ou acheté que celles qui me semblaient avoir un intérêt certain. Je m’étais promis pour chacune d’elles, d’en faire une lecture attentive sinon approfondie, persuadé qu’elle serait essentielle à ma culture générale, voire salutaire à ma vie professionnelle.

En faisant le tri, je me suis aperçu qu’il n’en était rien. Des kilos de papier à moi tout seul, savamment et consciemment accumulés. Certains magazines avaient même été déplacés et triés une première fois il y a quelques semaines. Ils avaient  échappé à la corbeille ; ils étaient en quelques sortes au purgatoire. La plus grave dans tout cela, c’est que certains de ces journaux étaient encore sous film ou dans leur pli original.

Les seules publications qui avaient échappé à ce sort peu enviable de l’oubli pur et simple, sont celles qui revêtent un caractère culturel plus marqué. Celles que j’avais choisies pour leurs dossiers d’actualité, leurs articles économiques, gastronomiques, ou philarmoniques.

Un peu comme JAD finalement…

Merci de votre fidélité

Stéphane de Laage 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *